Un coup de pouce dans l’assiette

avec les aliments antistress

La rentrée, le quotidien ou le travail pèsent sur le moral ? Faites confiance à l’alimentation ! Les aliments antistress recèlent une mine de nutriments essentiels à nos organismes pour lutter contre l’anxiété… ce, dans une avalanche de saveurs dont on aurait tort de se priver.

Une alimentation antistress, qu’est-ce-que c’est ?

Pour une alimentation antistress efficace, limitez les quantités de sucres raffinés, les boissons excitantes et l’alcool. Savourez une tasse ou un verre de temps en temps et levez le pied lorsque vous traversez une période de tensions.

Les nutriments antistress

Le magnésium aide à limiter le taux de cortisol, l’hormone du stress : une hormone indispensable pour s’adapter aux événements, mais néfaste en excès. Il lutte également contre la fatigue chronique et améliore le niveau d’énergie.

Le tryptophane est un acide aminé essentiel à la fabrication de sérotonine, « l’hormone de la bonne humeur ». Il intervient également dans la fabrication de mélatonine, hormone du sommeil.

Les oméga 3, surnommés « bons gras », sont des acides gras essentiels connus pour leur action protectrice sur le système cardiovasculaire. Ils tempèrent également l’action du cortisol et fluidifient la communication au sein du système nerveux.

Le sélénium est un oligo-élément clé dans le renouvellement de certains neurotransmetteurs. En clair, une carence peut accroître l’anxiété, et donc la réceptivité au stress.

Les vitamines C, B3, B9, B6 et B12 sont indispensables à la synthèse des neurotransmetteurs, qui permettent eux-mêmes de gérer le stress.

Les bons aliments antistress

Si une belle assiette ne peut rien sur les événements stressants, elle peut beaucoup sur la façon de les gérer. Envisagez l’alimentation antistress comme un filet de sécurité : alors qu’une carence aggrave stress et angoisse, les bons nutriments renforcent l’équilibre nerveux. Résultat, plus de sérénité et de stabilité, donc une meilleure résistance aux agressions d’un quotidien bien rempli et un meilleur sommeil, qui contribue lui-même à l’équilibre nerveux… un cercle vertueux ! Cerise sur le menu, les aliments antistress sont aussi riches en saveurs qu’en bienfaits et donnent des couleurs à l’assiette en même temps qu’au moral.

# Les fruits à coque

Noix, pistaches, noisettes, amandes, noix du Brésil ou noix de cajou sont particulièrement riches en magnésium. Elles contiennent également des acides gras, des vitamines et nombre d’oligo-éléments… À savourer natures ou en salades, à l’apéritif, dans un appareil à crumble, des granolas ou des mueslis !

# Les fruits séchés

Abricots secs, raisins secs ou figues séchées sont riches en magnésium, mais gare aux excès pour cause de sucre concentré : une petite poignée au goûter ou dans le muesli du petit-déjeuner suffit à faire le plein.

# Les légumineuses

Haricots blancs et pois cassés, pois chiches, lentilles ou soja combinent magnésium, vitamines et acides aminés. À vous le dahl indien ou la salade mexicaine, le chili con carne ou le houmous libanais ! Vous les trouverez également sous forme de farines, de pâtes, de tartinades et beaucoup d’autres.

# Les fruits et légumes

Du côté des vitamines, les fruits et légumes frais sont les champions : consommez-les à volonté, en alternant les couleurs et les modes de cuisson. Quant aux champions parmi les champions ? Poivrons, carottes, bananes, avocats, myrtilles et cassis, épinards et brocolis rivalisent de bienfaits.

# Les poissons gras

Saumon, sardines, harengs, maquereaux, anchois ou thon constituent la meilleure source d’oméga 3 de l’alimentation, à mettre au menu deux ou trois fois par semaine. Des filets de poisson frais ou surgelés aux boîtes de conserve pratiques, alternez pour plus de bienfaits !

# Le chocolat noir

Si le chocolat est l’aliment antistress le plus célèbre, ses bienfaits sont dans le cacao : pas de chocolat blanc pour aller mieux, donc mais du cacao cru pour les puristes, du chocolat noir à 70% pour les amateurs de saveurs sucrées.

# Les graines

Graines de tournesol, de chia ou de sésame se saupoudrent facilement sur les plats et apportent une belle dose de tryptophane supplémentaire. Les graines de chia possèdent également un pouvoir absorbant tel qu’elles peuvent remplacer des œufs dans un gâteau ou transformer un yaourt en pudding !

# Le thé

Riche en antioxydants, le thé noir et le thé vert permettraient eux aussi de limiter le taux de cortisol et d’améliorer la bonne humeur. À condition de limiter la consommation à deux ou trois tasses par jour, le thé étant également un excitant… Le soir, misez plutôt sur les tisanes à base de d’aubépine, de camomille, de valériane, de ginseng, de passiflore ou de rhodiole.

# Et aussi…

La spiruline, le germe de blé, les flocons d’avoine, les fruits de mer, le persil séché, le tofu, le riz complet, l’ail, les œufs, le parmesan, le gingembre…

Vous aimerez aussi