Tout savoir sur le butternut

Si les courges sont les reines de l’automne, la butternut est la reine des courges ! Également appelée courge musquée, cette drôle de cucurbitacée cumule les surprises avec sa forme de poire géante, sa texture veloutée et sa saveur de beurre. D’où son vrai nom de Doubeurre, alias Butternut en anglais… Vous suivez ?

LE CHOISIR

Le butternut est considéré comme parfait quand il atteint 20 à 30 cm de long, avec une base bien large d’une dizaine de centimètres. Vérifiez qu’il possède toujours son pédoncule, gage de fraîcheur et de bonne conservation.

Au toucher, la courge musquée doit être dure, surtout pas moelleuse, une zone molle indiquant au contraire une chair abimée. Elle est dure comme du bois ? Tant mieux ! Si la peau est plutôt robuste, évitez tout de même celles qui présentent des fissures ou des traces de coups.

LE CONSERVER

La courge butternut est une coriace et se conserve sans mal plusieurs semaines. Théoriquement, elle peut même se garder plusieurs mois ! Conservez les courges butternut comme des pommes de terre, entières, à l’ombre, dans un endroit frais et sec.

Le butternut se congèle parfaitement, pelé et coupé en dés ou cuit et réduit en purée. Si vous le congelez en dés, espacez ceux-ci suffisamment ou laissez-les sécher quelques heures à l’air libre avant de les enfermer dans un sachet, pour éviter de les voir s’agglomérer. 

LE PRÉPARER

Dotée d’une peau moins épaisse et plus lisse que le potiron ou le potimarron, la courge musquée est plus facile à préparer que nombre de ses cousines. À moins de vouloir la conserver entière pour la farcir, commencez par la couper en deux pour séparer la partie longue de la partie ronde.

Ouvrez ensuite chaque morceau en deux dans l’épaisseur, puis coupez le pédoncule et retirez les graines et les parties fibreuses du creux de la partie ronde. Aidez-vous d’une petite cuillère pour éviter les dérapages de couteau ! Il ne vous reste qu’à éplucher : un épluche-légumes y parvient généralement sans mal. Vous pourrez alors détailler la chair en dés à cuisiner.

La courge butternut cuit plus ou moins comme les pommes de terre, là encore : comptez 10 à 15 minutes dans un autocuiseur, 20 minutes en mijoté ou dans l’eau, 40 à 50 minutes au four.

DES IDÉES DE RECETTES

Le velouté de butternut ? Trop facile. Si vous cherchez à varier les plaisirs de la courge, misez plutôt sur des recettes qui changent !

  • En frites ou potatoes, au four ou à la friteuse, simplement huilées ou épicées et panées au parmesan. Paprika ou curcuma se marient à merveille avec le butternut !
  • En muffins sucrés, piquetés de noisettes concassées, de cerneaux de noix ou de pépites de chocolat, parfumés de cannelle ou de vanille… et pourquoi pas en cupcakes décadents marbrés au chocolat ?
  • Farci au four, en creusant la courge coupée en deux dans l’épaisseur à la cuillère avant de remplir les cavités d’un mélange chèvre/crème, quinoa/légumes, viande/riz… Selon le type de garniture, faites précuire les moitiés de butternut avant de les remplir pour éviter une surcuisson. Puis recouvrez de fromage et gratinez.
  • En pumpkin pie, la célèbre tarte à la citrouille américaine. Remplacez simplement la purée de citrouille des recettes traditionnelles par de la purée de butternut !
  • En salade avec de la feta ou du bleu, du quinoa ou du riz, ajoutez des dés de butternut huilés, assaisonnés et rôtis au four une quarantaine de minutes. Le détail en plus ? Osez le sucré-salé et des graines de grenade ou des raisins secs.
  • Dans un gratin Parmentier, la courge butternut remplace parfaitement les pommes de terre. Réduisez la chair cuite en purée, séchez-la rapidement à la poêle puis recouvrez la garniture avant de gratiner au four avec du fromage, c’est tout. 

UNE COURGE POLYVALENTE

Le butternut sait tout faire, ou presque. Sa chair veloutée donne de parfaites purées pour bébés, qui en adorent la douce saveur sucrée. La même purée peut d’ailleurs servir à alléger de nombreuses recettes sucrées, natures ou cacaotées, des brownies aux muffins… Quant aux graines, elles peuvent être séchées au four pour se croquer telles quelles ou décorer soupes et salades !

Vous aimerez aussi