Soyez incollable sur le Champagne

Le saviez-vous ? Le champagne était le vin servi lors des sacres des rois de France ! C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles il dispose d’une place à part dans l’univers des vins. Pour briller lors de vos repas de fêtes, voici quelques réponses aux questions que tout le monde se pose.

Le champagne a-t-il toujours eu des bulles ?

Non ! En 498 à Reims, le vin de Champagne qui célèbre le baptême de Clovis, le roi des Francs, n’en avait pas (au passage, le Royaume de France est né ce jour-là !). Ce n’est qu’à la fin du XVIIe siècle qu’il devient effervescent grâce à la « méthode champenoise ». Cela consiste à mettre un vin tranquille (non effervescent) en bouteille en y ajoutant du sucre et des levures et provoquer ainsi une nouvelle fermentation. Sous l’action des levures, le sucre se transforme en alcool et en CO2 qui est piégé dans la bouteille et forme les fameuses bulles.

Dans quel verre boire le champagne ?

Autrefois, on le buvait plutôt dans des coupes mais, aujourd’hui, on le sert plutôt dans des flûtes (leur ouverture étroite empêche les bulles de s’échapper trop rapidement et permet de concentrer les arômes). Une légende raconte que la première coupe à champagne, apparue au XVIIIe siècle, aurait été moulée sur le sein de la marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV et grande amatrice de champagne.

Aujourd’hui, les œnologues et les sommeliers préfèrent consommer le roi des vins dans un verre à dégustation en forme de tulipe, proche d’un verre à vin, afin de mieux profiter de ses arômes et surtout, ne pas gâcher son effervescence.

Existe-t-il différents types de champagne ?

Voici quelques explications pour comprendre les différences :

  • brut, extra-dry, sec… Selon la quantité de sucre ajouté après la seconde fermentation en bouteille, le champagne sera plus ou moins sucré. Après le dégorgement, la liqueur d’expédition est rajoutée et selon le dosage, nous aurons de l’extra brut au doux.
  • blanc de blancs, blanc de noirs, rosé… Le champagne est dit « blanc de blancs » s’il est élaboré uniquement avec du Chardonnay – cépage blanc phare de la Champagne – et « blanc de noirs » s’il est issu de cépages Pinot Noir et/ou Meunier.
  • le Champagne rosé  est issu de la macération des raisins à peau noirs avant le pressurage.
  • le Champagne est millésimé lorsqu’il est issu des raisins d’une seule vendange (donc d’une seule année). Il est non millésimé lorsqu’il est composé d’un assemblage de plusieurs années de vendanges.

Quel champagne choisir à l’apéritif ?

Avant le repas, il est préférable de servir un champagne vif et peu sucré qui ouvre l’appétit et n’alourdit pas le palais pour permettre d’apprécier le reste du repas. Un pur chardonnay (blanc de blancs) brut ou extra-brut est idéal. Vous pourrez affirmer qu’il présente des notes citronnées, qu’il est léger, aérien et très rafraîchissant.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Vous aimerez aussi