Pain : conservez jusqu’à

la dernière miette !

Vous avez déjà jeté à regret un vieux reste de pain rassis, voire moisi ? Plus jamais ! La tendance antigaspi a de l’idée dans la panetière pour prendre soin de vos quignons. Voilà qui tombe bien, puisque mieux conserver une baguette ou savoir recycler un vieux pain fait autant de bien à la planète qu’au budget courses.

Du pain frais ? Conservez !

Baguette ou pain entier, dans tous les cas, fuyez l’air autant que le plastique. Posé sur le comptoir à l’air libre, le pain se dessèche ; enfermé dans un sac plastique, il ramollit ou pire, moisit. La bonne méthode ? Enveloppez le pain dans un sac en papier, un torchon propre ou même une taie d’oreiller pour un sac à pain recyclé. Placez-le ensuite dans une boîte à pain bien aérée si vous en avez une et dans tous les cas, éloignez-le du four, des radiateurs, du frigo ou du congélateur : le froid comme la chaleur accélèrent le vieillissement. L’astuce de grand-mère pour conserver le pain ? Posez à côté un quartier de pomme, de pomme de terre ou même un morceau de sucre qui aideront à maintenir le bon niveau d’humidité.

Quel pain pour une bonne conservation ?

Si vous espérez conserver du pain aussi longtemps que possible sans le congeler, évitez la baguette. Les pains boules, ronds, en miches, les pains complets ou pains de seigle vieillissent moins vite qu’un pain blanc, un pain de campagne ou un format fin et allongé.

Tranché ou pas ?

Idéalement, choisissez des pains non tranchés ou non coupés, ils garderont leur fraîcheur plus longtemps. Mieux vaut couper tranche par tranche ou morceau par morceau au moment du repas, même si la méthode risque de scandaliser les accros à l’étiquette. Voilà pour le principe, puisqu’acheter sa boule de pain déjà tranchée gagne un temps considérable, et qu’une panetière est plus chic avec des morceaux de baguette bien nets… Le plan B ? Congelez !

Du pain au congélateur

À moins de consommer votre pain frais dans les deux jours, vous gagnerez à le congeler après le repas ou en rentrant des courses. Rangez simplement les tranches de pain ou la baguette coupée en morceaux bien à plat dans des sacs congélation. Placez le tout au congélateur, il ne vous restera qu’à glisser les tranches dans le grille-pain le matin ou à les sortir une petite heure avant un dîner improvisé. Évitez la décongélation au micro-ondes, en revanche, qui risque de rendre le pain élastique. Et ne recongelez jamais du pain décongelé !

Du vieux pain ? Rafraîchissez !

Trop tard, votre pain est trop dur ou trop mou ? Attendez avant de le jeter ! Préchauffez plutôt le four à 150°C environ, thermostat 4 ou 5, pas plus. Humidifiez ensuite la croûte du pain avec de l’eau, sans la détremper mais assez pour la mouiller, puis déposez-le sur une plaque de cuisson et enfournez… Comptez cinq à dix minutes dans un four chaud, vous en ressortirez un pain tout chaud et parfaitement craquant. Promis, les invités n’y verront que du feu.

Du pain rassis ? Recyclez !

Non, il n’est toujours pas l’heure de jeter votre vieux pain ! Nos grands-mères débordaient d’idées pour réutiliser du pain rassis, piochez simplement celle qui vous convient le moment venu…

Régalez la famille de pain perdu. La plus classique des recettes de pain rassis est aussi l’une des plus savoureuses : pour deux, mélangez 25 cl de lait, 1 œuf et 25 g de sucre en poudre, plongez-y le vieux pain jusqu’à l’imbiber puis faites-le dorer dans une poêle avec du beurre. Égouttez, saupoudrez de sucre ou de cacao en poudre, c’est prêt !

  • Mixez le vieux pain pour faire de la chapelure, parfaite pour paner viande ou poisson, nuggets ou cordons bleus, voire même pour enrichir un gaspacho ou la farce des légumes.
  • Cuisinez un pudding, l’une des plus anciennes recettes utilisant les restes de pain. Le résultat est aussi gourmand qu’original et se personnalise à volonté selon le contenu de vos placards.
  • Coupez le pain en rondelles ou en dés pour confectionner des croûtons. Juste dorés au grille-pain ou dorés à la poêle avec de l’huile d’olive et de l’ail, ils subliment toutes les soupes et salades.
  • Prévoyez une fondue! Puisque la recette réclame du pain rassis, il ne vous reste qu’à faire fondre le fromage pour partager un plat de tradition.
  • Détaillez le pain en tranches fines, faites-les griller et tartinez-les de houmous, fromage frais, guacamole, rillettes, pesto… Ajoutez quelques dés de légumes ou lanières de jambon, vous obtenez des toasts apéritifs ou des bruschettas pour compléter la salade du déjeuner.
  • Nourrissez les animaux… En dernier recours, jetez les morceaux de pain émiettés dans le jardin ou dans une mangeoire pour les oiseaux, écureuils et autres petits animaux. Mieux vaut nourrir les bêtes plutôt que la benne à ordures !

Vous aimerez aussi