Manger mieux sans dépenser plus

c’est possible ?

Manger mieux sans dépenser plus implique de cuisiner. Pas de panique, cuisiner n’implique pas, en revanche, de passer toutes ses soirées en cuisine ! Quelques bons réflexes suffisent à relever le défi et le plus souvent, à y prendre plaisir… Organisez vos courses, choisissez des plats simples et cuisinez généreusement, le tour est joué.

Faites des listes

En prévoyant les grandes lignes des menus chaque semaine, vous gagnerez de l’argent à l’heure de l’addition, du temps dans les rayons au moment de faire les courses et en cuisine au moment préparer le repas. Inutile de détailler pour autant : choisissez un type de plat facile à préparer par jour, en privilégiant les produits non ou peu transformés.

Pizzas, pasta et gratins peuvent être parfaitement équilibrés s’ils sont faits maison avec plus de légumes que de fromage ! Il vous suffira de décliner la recette selon la saison et vos moyens, les promotions ou les restes du frigo. Établissez votre liste de course en fonction puis suivez-la, vous éviterez les achats impulsifs et produits inutiles, ennemis jurés du budget.

Par exemple ? Pâtes le lundi, viande le mardi, riz le mercredi, poisson le jeudi, quiche le vendredi, gratin le samedi… Les restes du soir peuvent assurer le repas du lendemain midi, voire même du soir : les restes de pâtes se servent avec la viande, les restes de viande accompagnent le riz, etc. Les produits frais en promotion, conserves au naturel et produits frais congelés ou surgelés aident à varier les recettes en cas de budget serré.

Redécouvrez les légumineuses

Si les protéines sont indispensables à une alimentation équilibrée, viande et poisson peuvent peser sur le budget. Manger mieux sans dépenser plus consiste donc à choisir les bonnes protéines ! Les œufs et le fromage sont une option. Les légumineuses en sont une autre, encore plus accessible et riche en bienfaits.

Elles présentent également l’avantage de se substituer facilement à la viande dans de nombreux plats et se transforment facilement en tartinades, purées, galettes ou farces. Pour des plats complets, accompagnez-les de céréales, vous profiterez d’apports nutritionnels équilibrés à petit prix.

Par exemple ? Testez le dahl indien ou le petit salé aux lentilles, le chili ou les enchiladas aux haricots rouges, le houmous ou le couscous aux pois chiches, la soupe ou la purée de pois cassés, le risotto ou le velouté aux petits pois. Ajoutez-les simplement dans vos poêlées, tajines, woks et mijotés, ragoûts ou salades, soupes ou cakes…

Congelez

Un bon congélateur peut vous faire gagner du temps et de l’argent, tout en limitant le gaspillage. Puisque si certains fruits gorgés d’eau supportent mal la congélation, la plupart des légumes s’y glissent sans broncher, tout comme les viandes, les poissons et crustacés ou les herbes aromatiques.

Et le principe vaut tout autant pour les plats maison, préparés en grande quantité ! Une astuce simple qui vous permettra d’acheter de saison, de cultiver au potager ou de profiter des promotions sur les produits frais pour consommer moins de produits transformés… sans dépenser plus.

Par exemple ? Congelez fruits rouges et baies lavées, fruits jaunes dénoyautés et coupés en deux, bananes en rondelles, viandes et poissons en morceaux prêts à cuire, crevettes entières et Saint-Jacques décoquillées, courgettes, aubergines, pois, haricots ou poivrons émincés, restes de soupe et de blanquette, de lasagnes ou de chili…

Cuisinez les restes

Les recettes pullulent sur le web, des livres entiers s’y consacrent et les applications dédiées se multiplient. Cuisiner les restes est un art aussi sain qu’économique, qui peut même sublimer des fonds de plats somme toute banals !

Le principe ? Lorsque vous cuisinez, cuisinez grand pour congeler une ou deux portions et/ou garder des restes qui garniront le plat du lendemain. Surveillez également les dates de péremption pour éviter les dépenses inutiles et le gaspillage alimentaire. Des applications comme Frigo Magic vous aideront à recycler en un clin d’œil le contenu de votre frigo !

Par exemple ? Le chili d’un soir remplit des tacos le lendemain, les restes de viande se mixent en boulettes ou garnissent un gratin, la purée se pane en croquettes, les poêlées de légumes se mixent en velouté, les féculents cuits se recyclent en salades, les restes de compotes deviennent smoothie et ceux de gâteaux tiramisu, le vieux pain se cuisine en pain perdu ou les vieilles bananes en pancakes…

Vous aimerez aussi