Février : les produits frais de saison

à glisser dans votre panier !

Citron, poireau, lieu noir, beaufort… privilégiez les produits qui sont au mieux de leur forme en ce moment !

Le saviez-vous ?
Pour conserver vos citrons plus de 10 jours, mettez-les au réfrigérateur où ils ne se déshydratent pas. Sinon, laissez-les 7 à 8 jours dans un saladier à température ambiante. Mais ne les mélangez pas à d’autres fruits, ils accéléreront leur mûrissement.

Une fois coupé, le citron doit être consommé rapidement car il perd vite ses vitamines.

Le citron

Si on trouve du citron toute l’année, ceux d’hiver et d’automne ont plus de goût. Il faut les choisir avec un pédoncule bien vert, une peau lisse, brillante, uniformément jaune et adhérente à la pulpe. Qui a le plus de pulpe et de jus ? Les citrons dont la peau est bien fine ! Avant de les presser, roulez-les sur le plan de travail avec la paume de la main : cela casse les fibres qui libèrent alors plus de jus.

Des variétés pour épater vos amis gourmets ?

  • Le yuzu qui est un croisement entre le citron et la mandarine.
  • Le citron caviar dont la pulpe est composée de petites perles, ressemblant à celles du caviar.
  • Le citron vert, que tout le monde connaît désormais. Son vrai nom est le « lime » car c’est le fruit du limettier.

Le saviez-vous ?
Le poireau est plus riche en fibres que la majorité des autres légumes. Pour le conserver, le bac à légumes du réfrigérateur est recommandé !

Le POIREAU

La fin de l’hiver approche. Les légumes rustiques comme le poireau ont encore leur place dans nos assiettes. 

Mais que cela ne vous empêche pas de lui consacrer des recettes délicates. L’une de nos préférées : une petite forêt de poireaux : il faut les couper en tronçons de 2 à 3 cm de hauteur et les faire cuire tout doucement dans une poêle à bords hauts et dans un bouillon de légumes en les arrosant très souvent. Vous fondrez de plaisir avec eux… On aime aussi beaucoup la tarte aux poireaux !

Pour ces plats, choisissez des poireaux fermes, blancs et de même calibre. Vous utiliserez les gros spécimens pour faire une soupe : poireau-pomme de terre, poireau-chou-courgette ou encore poireau-potiron.

Le LIEU NOIR

Ce poisson très maigre (69 kcal/100 g), de la même famille que le cabillaud, est pêché le long des côtes en Atlantique Nord-Est. Il est vendu entier ou en filet. Sa chair est très blanche, brillante et friable. Il lui faut donc impérativement une cuisson courte… Une cuisson à la vapeur, à la poêle, poché dans un court-bouillon, au four… comme vous aimez, mais COURTE ! 

Le saviez-vous ?
Avis à ceux qui n’aiment pas les poissons à arêtes : celles-ci sont très rares dans le lieu noir.

Le saviez-vous ?
Connaissez-vous la différence entre Beaufort d’hiver et Beaufort d’été ? Celui d’hiver est fabriqué de novembre à mai avec le lait des vaches qui sont abritées dans des étables et nourries au foin. Le Beaufort est très doux et sa pâte claire. Le Beaufort d’été est fabriqué de juin à fin octobre avec le lait des vaches qui ont été installées dans les alpages et nourries à l’herbe. Le fromage est alors plus jaune et ses arômes plus prononcés.

Le BEAUFORT

Il bénéficie d’une Appellation d’origine protégée (AOP) depuis 1968.

Ce qui signifie qu’il est produit selon des règles bien précises dans la partie haute montagne des vallées du Beaufortin/Val d’Arty, de Tarentaise et de Maurienne (département de la Savoie).

Entre autres spécificités, seules deux races de vache, la Tarentaise et l’Abondance, ont le droit de donner leur lait pour faire du Beaufort, et ce dernier doit être affiné pendant au moins 5 mois. Plus cet affinage est long, plus les arômes du fromage sont développés, sans être trop puissants.

EN FÉVRIER, NE MANQUEZ PAS ÉGALEMENT CES PRODUITS DE SAISON…

LE CÉLERI-RAVE

Choisissez une boule bien lourde et de couleur uniforme et pâle et conservez-la 5 à 6 jours au frais. Mais dès que votre céleri-rave est entamé, enveloppez-le dans un linge humide ou une boîte hermétique remplie d’eau citronnée. Il existe de nombreuses idées de recettes gourmandes : mousseline, Parmentier céleri-canard, poêlée céleri et lardons, velouté céleri et Saint-Jacques, céleri en croûte de sel au parmesan… Mais si vous avez envie du classique céleri rémoulade, n’hésitez pas à le réveiller en ajoutant des lamelles de pomme verte, des noisettes et un petit jus de citron.

L’ANONE

Ce fruit exotique originaire d’Amérique tropicale et subtropicale arrive, en février, à la fin de sa pleine saison. Alors profitez-en encore ! Il existe 3 variétés : la Chérimole, la Pomme-cannelle, le Corossol épineux. Toutes trois se dégustent à la petite cuillère après avoir ôté les grains noirs de la pulpe. La Chérimole sera également délicieuse mélangée avec d’autres fruits en salade ou servie avec des desserts au chocolat ou aux noix. La Pomme-cannelle accompagne avec bonheur l’avocat, les crevettes et les yaourts. Le Corossol épineux est à servir avec du porc ou du poisson. Dernière précision : l’anone est fragile et se conserve de 24 à 48 heures dans le réfrigérateur.

LA RAIE

Ce poisson cartilagineux et sans arêtes a une chair blanche légèrement rosée et la peau couverte de mucus. Cet enduit visqueux qui se renouvelle est naturel et signe de fraîcheur. La raie se conserve 24 heures maxi au réfrigérateur. Comment la faire cuire ? Au four ou en la pochant dans un bouillon pendant 15 minutes. Avec quoi la servir ? Avec un beurre fondu au citron et aux câpres bien sûr et des pommes de terre vapeur !  Ou avec une sauce au curry et du riz !

Vous aimerez aussi