Fête des voisins

les astuces pour un événement antigaspi

Le vendredi 25 mai, la convivialité investit les quartiers avec la désormais traditionnelle Fête des voisins. L’occasion de se rencontrer et d’échanger, dans une cour ou dans la rue, autour d’un apéritif comme d’un buffet… à condition de multiplier les astuces pour en faire un événement antigaspi !

Qui fait quoi pour la fête des voisins ?

Vous avez choisi le lieu, affiché l’événement dans le quartier, mais comment gérer l’organisation sans savoir qui fait quoi ? L’astuce la plus simple consiste à afficher un listing collaboratif à côté de l’annonce de la fête des voisins.

Prévoyez une colonne pour le nom, une seconde pour ce qu’apporte la personne, une troisième pour indiquer un moyen de contact : Marie du 3A, quiche jambon-fromage, Jean du 6B, deux bouteilles de jus d’orange, Laëtitia du troisième, dix verres, etc. Chacun peut ainsi constater de visu ce qui manque, voire contacter le voisin concerné pour s’organiser directement avec lui et éviter les doublons… ou le gaspillage !

Une autre idée ? Si votre fête rassemble un petit groupe de voisins proches, envisagez une cagnotte commune confiée à un responsable des courses. Un autre peut être chargé de la décoration, un troisième des invitations, etc.

Une fête des voisins sans gaspillage alimentaire

Optimiser les quantités

Il n’est pas toujours simple d’anticiper le nombre de participants et donc les quantités, même avec un listing…

La consigne n’évitera pas les excès, mais peut les limiter : précisez sur l’annonce, le listing et les invitations de la fête des voisins que chacun n’apporte que ce qu’il est capable de manger. Autrement dit, inutile de fournir six bouteilles de soda pour ceux qui viennent à deux.

Récupérer les restes alimentaires

Prévoyez un stock de contenants hermétiques et un rouleau de film alimentaire. À la fin de l’événement, emballez les restes et répartissez-les entre les participants ! Le plan B ? Prévoyez un apéritif post-fête des voisins pour terminer les restes, une belle façon de prolonger l’aventure collective tout en évitant le gaspillage.

Fête des voisins, la bonne gestion des déchets

Les événements conviviaux produisent quantités de déchets, pas toujours triés et pourtant faciles à réduire… suivez la consigne !

Optimiser les invitations

Si quelques affichettes placées dans le hall de l’immeuble font l’affaire, bravo, vous avez limité les déchets propres aux invitations papier. Dans le cas d’une fête des voisins en quartier de résidences, en revanche, difficile d’échapper à l’invitation individuelle… Privilégiez autant que possible les invitations numériques, qui permettent également de constituer un fichier de contacts potentiellement utile. À défaut, imprimez les invitations sur du papier recyclé !

Choisir les bons contenants

Privilégiez les grands formats aux contenants individuels, les bouteilles aux canettes et le vrac aux paquets : vous limiterez les déchets avant même le début de la fête.

Selon le type d’événement organisé, vous aurez au minimum besoin de verres et de plateaux, au maximum d’assiettes et de couverts. La meilleure solution pour limiter les déchets ? La vaisselle lavable. Laissez de côté la porcelaine précieuse et si vous redoutez la casse, choisissez des gobelets et assiettes en plastique réutilisables ! Les placards des jeunes parents en regorgent généralement. Des plateaux lavables peuvent accueillir les petits fours, des contenants hermétiques les salades, des pics en bois remplacer les fourchettes. Si le nombre de participants est trop important, envisagez la mise en place d’une consigne pour les verres et demandez à chacun d’étiqueter les plats qui lui appartiennent.

Recycler les déchets

Triez les déchets, vous gagnerez du temps et des points d’éco-responsabilité… Prévoyez en amont plusieurs bacs de collecte et étiquetez-les clairement : n’hésitez pas à apposer sur chacun des pictogrammes ou dessins indiquant le type d’ordures à y jeter, même les plus jeunes sauront les décoder. Si votre fête des voisins s’annonce généreuse, pensez à prévoir plusieurs points de collecte bien visibles ! Une fois la fête terminée, répartissez le contenu des bacs dans les poubelles de tri sélectif approprié ou apportez-les directement à la déchetterie.

Vous aimerez aussi