Des fromages qui donnent chaud fondez pour les stars de la saison !

Qui dit hiver dit fromage, de préférence fondant et généreux. Vous rêvez de recettes fromagères réconfortantes et de plateaux gourmands ? Bienvenue dans le monde des fromages stars de la saison, ceux qui transforment un simple plat chaud en recette de gourmet conviviale !

Un Mont d’Or bien fondu

Bien sanglé dans sa boîte en écorce, le vacherin Mont d’Or est l’une des traditions hivernales les plus simples et les plus gourmandes. Coulant, savoureux, ce fromage de saison est fabriqué dans le Jura ou en Suisse. Glissez la boîte dans un four à 180°C durant une trentaine de minutes, vous obtiendrez une fondue express dans laquelle plonger pain sec ou pommes de terre.

Le détail qui change : quasiment liquide, le Mont d’Or peut aussi se tartiner sur des toasts ou se transformer en sauce, délayé avec une pointe de crème.  

Du fromage à raclette à toutes les sauces

La star des fromages d’hiver n’est autre que le fromage à raclette, pâte pressée non cuite irrésistiblement fondante. Pour la version traditionnelle, optez pour l’AOP du Valais Suisse, terre d’origine de la raclette, ou pour l’IGP français Raclette de Savoie. De nombreux fromages à raclette sont également produits d’un bout à l’autre de la planète : France, États-Unis ou Australie, pasteurisés ou au lait cru… Testez et surtout, variez ! Le fromage à raclette est aussi divin en raclette qu’en gratin, en cake que sur un plateau à fromage.

Le détail qui change : remplacez le fromage à raclette par du Bleu de Gex ou du Vercors, voire du Morbier. Et complétez les pommes de terre par des champignons, des oignons ou des œufs de caille !

Des fromages pour la fondue

Un caquelon, des fromages d’hiver et des morceaux de pain rassis à plonger dans la préparation, voilà comment rendre hommage à l’hiver. Reste à choisir votre recette ! La fondue fribourgeoise onctueuse et digeste, mise exclusivement sur le Vacherin fribourgeois. La célèbre fondue suisse moitié-moitié mélange Gruyère et Vacherin avec une pointe d’ail et de vin blanc. L’incontournable fondue savoyarde mélange Comté ou Beaufort avec du Gruyère, de l’Emmental de Savoie ou de l’Abondance, un trait de vin blanc ou de crème et du poivre.

Le détail qui change : trempez des fleurettes de brocolis, des champignons ou des carottes dans la fondue. Puis terminez par une fondue au chocolat, en trempant des fruits dans le chocolat fondu.

Le récital du Cantal

Fromage d’hiver qui sait tout faire, le Cantal peut se transformer en fondue, parfumer un gratin ou réinventer un croque-monsieur… voire même remplacer la tome dans l’aligot, bien que les puristes crient au scandale. Sa véritable spécialité reste pourtant la truffade, plat auvergnat à base de lard, d’ail et de pommes de terre en rondelles, recouvertes de Cantal fondu.

Le détail qui change : remplacez le Cantal par du Salers ou si la saveur est trop forte, adoucissez la recette avec une pointe de crème et des oignons.

Et le Reblochon ?

Le Reblochon est souvent considéré comme un fromage d’hiver. La tartiflette, mariant pommes de terre, lardons, crème et Reblochon, appartient du moins à la catégorie des plats champions de la saison… Alors que la meilleure période de consommation du fromage se situerait plutôt de septembre à décembre, soit jusqu’au début de l’hiver ! Ce qui ne vous empêchera pas d’en trouver toute la saison, et donc de savourer tartiflette, tartes et gratins au Reblochon.

Le détail qui change : testez la Croziflette en remplaçant les pommes de terre par des crozets, petites pâtes savoyardes. À moins de faire fondre le Reblochon sur du filet mignon ou des endives au four.

Les autres fromages d’hiver

Pour compléter le plateau de fromage, misez sur les autres stars de la saison, moins célèbres mais tout aussi gourmandes. Le Laguiole ou l’Ossau-Iraty ont atteint la durée d’affinage idéale, de même que le Roquefort ou la Fourme. Quant à la Tête de Moine, au Banon, au Saint-Marcellin ou au Chaource, ils sont parfaits !

Vous aimerez aussi