Ces aliments qui repoussent

presque tous seuls

Plutôt que de jeter les restes, si vous les faisiez repousser ? Quelques réflexes malins suffisent à transformer des restes: expérience ludique, antigaspi et économique. Replantez pommes de terre ou salades, oignons et poireaux pour un budget allégé et des enfants ravis !

Les produits à faire repousser dans l’eau

Oubliez la terre ! Ces magiciens de la repousse se contentent d’un fond d’eau et repoussent rapidement en intérieur, à condition de les conserver devant une fenêtre ensoleillée et de changer l’eau régulièrement.

La laitue, la romaine ou le chou chinois

Conservez le pied coupé de la laitue (le cœur) dans un bol d’eau, partie coupée vers le haut, dans un endroit ensoleillé. Changez l’eau tous les jours puis patientez !

Les oignons verts

Vous avez cuisiné des oignons verts ? Conservez la tige avec les racines et placez-la dans un verre d’eau, racine vers le bas, comme des fleurs. Quelques jours suffiront à les voir repousser ! Vous pouvez procéder de la même façon avec l’ail pour utiliser les pousses vertes aussi douces que celles de l’oignon. En revanche, obtenir une nouvelle tête d’ail est bien plus compliqué

Les poireaux

Une fondue de poireaux en cours ? Conservez la partie coupée du pied, sur lequel se trouvent les racines. Placez-la dans un verre d’eau à changer deux fois par semaine, racine vers le bas, il repoussera par le cœur en quinze jours.

Les produits à faire pousser puis à replanter

Ces aliments ont besoin de temps pour développer des racines dans l’eau, au soleil devant une fenêtre. Il suffit ensuite de les replanter dans une terre enrichie, de préférence en pot, puis de laisser pousser au soleil !

Les fanes de carotte

Vous n’obtiendrez pas de nouvelles carottes, mais de nouvelles fanes, si. Or ces feuilles remplacent parfaitement le persil et font un délicieux pesto ! Récupérez simplement le bout des carottes comportant les fanes puis placez-les dans 2 cm d’eau, face coupée dans l’eau. Lorsque les racines atteignent 2 cm environ, replantez-les et laissez pousser.

Le basilic, la coriandre ou le céleri

Vous avez acheté des herbes aromatiques au supermarché ? Plutôt que de jeter les restes, placez les tiges dans un verre d’eau, après avoir retiré les feuilles sur la partie immergée.

Lorsque les racines atteignent environ 2 cm, replantez dans un pot. La même méthode s’applique au céleri, en plongeant la partie coupée avec la racine dans l’eau.

La citronnelle

Là encore, plongez simplement les tiges coupées de la citronnelle comportant la racine dans l’eau puis attendez l’apparition de belles racines avant de replanter. Seule différence, plongez-les dans de l’eau chaude. Chaude, pas bouillante !

L’ananas et l’avocat…

S’il est possible de faire repousser ananas et avocat sur le même principe, sachez qu’ils prendront plusieurs années à produire un aliment comestible. L’ananas, en revanche, vous fournira une belle plante verte. Pour l’avocat, plantez quatre cure-dents autour du noyau pour le faire tenir sur un verre d’eau, la moitié basse et pointue du noyau immergée. Avec l’ananas, immergez la chair du chapeau coupé dans une coupe d’eau, feuilles vers le haut. Lorsque les racines atteignent une quinzaine de centimètres, replantez.

Les produits à replanter directement

Ils prennent leur temps, mais ne demandent pas d’entretien. Recyclez ces restes dans un pot de terre enrichie, arrosez de temps en temps et gardez-leur une place au soleil sur le balcon, dans le jardin ou le salon en hiver (champignons exceptés)… puis patientez !

Les pommes de terre, patates douces ou topinambours

Des germes apparaissent sur vos tubercules favoris ? Coupez-les en trois ou quatre morceaux, disposez-les sur du papier absorbant toute une nuit pour les sécher, puis replantez-les simplement dans un pot de terreau. Placez au soleil et laissez pousser jusqu’à ce que les feuilles apparues jaunissent, indiquant l’heure de la récolte. Comptez plusieurs mois.

Le gingembre

Choisissez un morceau de gingembre en bonne santé, idéalement doté de bourgeons verts. Plantez-le dans du terreau et patientez plusieurs mois en arrosant régulièrement. Vous pourrez le déraciner environ une semaine après l’apparition de feuilles.

Les oignons

Coupez la tête de l’oignon, sur laquelle se trouvent les racines, en conservant quelques centimètres de matière. Vous pouvez tout aussi bien le couper simplement en deux. Laissez-le sécher une nuit dans un endroit frais et sombre, puis plantez-le dans un pot, face coupée vers le haut. Lorsque les racines ont poussé, retirez le vieux cœur puis patientez jusqu’à apparition d’un nouvel oignon.

Les champignons

À tester sans garantie de succès, puisque les champignons exigent un subtil équilibre entre terre et humidité. Replantez les pieds coupés, sans les chapeaux, dans un bac peu profond de terre humide additionnée de compost. Conservez-le dans un environnement frais et humide : si la plantation est réussie, vous le constaterez en quelques jours. Sans quoi, recommencez la prochaine fois !