Les bons vins

Les bons vins

“Si le vin manque, il manque tout” nous dit le proverbe. Et il faut bien reconnaître que le délicieux nectar a l’extraordinaire pouvoir de révéler les saveurs délicates de bien des recettes. On le réserve aux repas en famille ou entre amis, on l’ouvre avec soin et on le déguste dans un élan de partage et de convivialité. Cependant, l’infinie diversité de la production viticole peut donner le vertige et susciter quelques difficultés dans le choix de la bouteille qui accompagnera le repas ou l’apéritif. Vinification, vignoble, cépage, millésime… autant de critères à maîtriser qui se transforment parfois en casse-tête pour les non-initiés ! Avec de bons conseils, il est possible de trouver ses marques dans cet univers très particulier pour définir le vin qui illuminera la table.

 

Rouge, rosé, blanc : toute la richesse des vins

Développer sa culture du monde des vins nécessite de renoncer à certaines idées reçues : oui, on peut faire du vin blanc avec des raisins noirs, et non, le vin rouge n’est pas forcément le meilleur pour accompagner le fromage ! On appréciera par exemple un vin blanc frais avec un fromage de chèvre, et un vin blanc moelleux avec de la fourme d’Ambert… Si les vins rouges sont réputés pour leurs tanins, leur grande diversité offre une expérience sensorielle sans cesse renouvelée. À la puissance d’un Châteauneuf du Pape ou d’un Bordeaux, on opposera la délicatesse d’un Chinon ou d’un Hautes Côtes de Beaune. Les vins rosés sont associés au soleil de Provence dans l’imaginaire collectif, mais osez surprendre avec un Cabernet d’Anjou dont le croquant en bouche enchantera l’apéritif !

 

Accords mets-vins : comment sublimer un plat ?

Le vin est un élément incontournable des arts de la table. Savoir le marier aux plats et savoir le servir requièrent une certaine expérience. Quelles différences y a-t-il entre les vignobles de Bordeaux, du Val de Loire, de Bourgogne, d’Alsace, de la Vallée du Rhône ou du Languedoc ? Comment mettre en valeur la rondeur liquoreuse d’un Jurançon ou d’un Monbazillac ? Avec le Goût des bonnes choses, toutes les questions que vous vous posez sur le vin trouveront enfin une réponse ! Vous découvrirez également comment surprendre ses convives en servant un Sauternes avec du Roquefort, ou en associant un dessert au chocolat avec un Banyuls. Entre infos inédites et bons conseils, vous apprendrez qu’un dîner romantique s’accorde mieux à la délicatesse d’un Bourgogne qu’à la puissance d’un Beaumes de Venise… En revanche, pour un repas aux accents du Sud-Ouest, on associera avec délice un Cahors de caractère au magret de canard.