5 choses utiles à savoir sur les pâtes

Il existerait plus de 600 formes de pâtes différentes dans le monde. Il y en a pour tous les goûts, pour tous les plats, pour toutes les sauces… Alors que les personnes qui n’aiment pas les pâtes lèvent la main !

1/ Elles ont leur Journée mondiale

Depuis 1995, le 25 octobre est LA journée de la pâte : la World Pasta Day ! C’est le jour où les recettes à base de pâtes foisonnent sur les réseaux sociaux. C’est le jour où tout le monde mange des pâtes même, et surtout, lors des « dîners en ville ». C’est le jour où les chiffres sur la fabrication et la consommation des pâtes font le buzz et démontrent qu’elles sont les aliments préférés des gourmands (et aussi des non-gourmands) du monde entier.

L’année dernière, l’IPO (en clair, l’International Pasta Organisation et, en français, l’Organisation internationale des fabricants de pâtes) a révélé que la production mondiale annuelle de pâtes dépassait les 15 millions de tonnes, que l’Italie est et reste le champion du monde avec 23,5 kg engloutis par personne et par an devant la Tunisie (16 kg) et le Venezuela (12 kg). Avec ses petits 8 kg par personne et par an, la France est 11e et exæquo avec l’Allemagne.

2/ Les pâtes, c’est de la semoule de blé dur et de l’eau

Les ingrédients de base sont la semoule de blé dur pétrie avec de l’eau.  Mais les pâtes peuvent également contenir des œufs, du lait, des légumes (épinards, tomates, champignons…), des aromates (curry, encre de seiche…).

3/ Il y a les sèches et les fraîches

Tandis que les pâtes dites « sèches » se conservent plusieurs mois dans un placard (à l’abri de la lumière et de l’humidité), les fraîches se rangent dans le réfrigérateur, sont à consommer rapidement (voir la date limite de consommation sur l’emballage) et leur temps de cuisson est très rapide. Côté goût et texture, difficile, là aussi, de les comparer… Laissez votre cœur et votre palais décider.

Les pâtes qui affichent sur leur emballage la mention « pâtes fraîches aux œufs frais » sont fabriquées avec de la semoule (ou de la farine) de blé tendre, un minimum de 140 g d’œufs par kg de semoule et présentent un taux d’humidité supérieur à 12 %.

4/ Le mot d’ordre pour la cuisson, c’est « al dente » !

Le secret des bonnes pâtes, c’est d’abord la cuisson et, ensuite, la sauce. Côté cuisson, les pâtes doivent être ni trop crues, ni trop cuites, moelleuses à l’extérieur, fermes mais cuites à l’intérieur. Pour cela, suivez la recette :

  1. Faites chauffer une bonne quantité d’eau (1 litre pour 100 g de pâtes) à laquelle vous avez ajouté du sel (10 g par litre d’eau).
  2. Lorsque l’eau commence à bouillir, ajoutez les pâtes et remuez.
  3. Dès que l’ébullition reprend, laissez cuire le temps indiqué sur le paquet et remuez de temps en temps avec une cuillère en bois.
  4. Égouttez-les, placez-les dans un plat avec la sauce et servez.

Pour choisir votre sauce, lisez le paragraphe 5…

La ruse ! Lors de la cuisson des pâtes, prélevez une louche d’eau et réservez-la dans un bol. Vous en ajouterez un peu, après avoir mélangé vos pâtes à la sauce : l’amidon contenu dans l’eau de cuisson apporte du liant. Sachez également que les Italiens affirment que cela ne sert à rien de mettre de l’huile d’olive dans l’eau de cuisson.

5/ Sauce et pâtes, il faut respecter l’indispensable mariage d’amour…

Quelle sauce pour quelles pâtes ? Telle est la question ! Le mariage choisi doit être le bon. Pour ne pas vous tromper, retenez que :

  • les pâtes longues ou plates, comme les spaghetti, tagliatelles ou fettucine, aiment les sauces fluides à la crème ou à l’huile d’olive et la compagnie du fromage, des légumes et de la viande ;
  • les pâtes courtes et/ou creuses, comme les farfalle, coquillettes ou orecchiettes, seront comblées avec des sauces épaisses à la viande, au poisson, aux légumes ;
  • les pâtes striées ou torsadées, comme les penne ou fusilli, donneront le meilleur d’elles-mêmes avec des sauces riches et un peu épaisses à base de viande ;
  • les cannelloni et les lasagnes seront heureuses si elle sont farcies avant d’être gratinées au four.

Et vous ? Que préférez-vous ?

Vous aimerez aussi