10 saveurs pour succomber aux charmes de l’Italie

La gastronomie italienne ne se résume pas aux pizzas. Bien au contraire, elle est très riche de spécialités régionales qui se dégustent nature ou dans des recettes élégantes et savoureuses. On vous a sélectionné 10 stars…

A comme Amaretto

C’est à la fois une liqueur aux amandes amères et un délicieux petit biscuit. Si la boisson se sert pure avec des glaçons en digestif, elle entre également dans la préparation de cocktails et est un ingrédient essentiel du célèbre tiramisu.

Les amaratti, petits biscuits croquants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur, sont composés de sucre glace, poudre d’amandes et de blancs d’œuf battus en neige.

  • L’idée plus! Si vous servez en dessert une salade de fruits frais ou une glace, ajoutez une pointe d’amaretto et quelques amaretti.

B comme Burrata (et M comme Mozzarella)

On vous raconte d’emblée l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les « mozzarella », « buffala » et « burrata ».

1/ La mozzarella est un fromage à base de lait de vache produit en Italie… ou ailleurs.

2/ La mozzarella di bufala Campana est fabriquée dans la région Campanie avec du lait de bufflonne et bénéficie d’une Appellation d’origine protégée (AOP) qui encadre l’origine du lait et la préparation.

3/ La burrata, originaire des Pouilles, est une boule blanche en forme d’aumônière, autrefois fermée par des feuilles de jonc vertes. Elle est garnie d’un duo de crème et de mozzarella effilochée.

  • Côté dégustation ? La meilleure des façons reste de les servir au naturel avec un filet d’huile d’olive et des feuilles de basilic. Le tout sur un morceau de pain bien frais.

C comme Chianti

Difficile de penser à l’Italie sans évoquer le chianti de Toscane. Ce vin au nom chantant est un rouge élégant et puissant à marier avec un osso bucco, des lasagnes ou autres pâtes à la viande, un carpaccio de bœuf, un poulet et un plateau de fromages.

  • Le saviez-vous ? Il existe aussi du chianti blanc !

G comme Grissini

Vous avez forcément croqué des gressins dans un restaurant italien en attendant patiemment votre plat. Nés au XIVe siècle à Turin, ce sont des petits pains allongés et secs qui croustillent.  Natures, aromatisés aux graines de sésame ou aux herbes, ils sont parfaits pour l’apéritif !

  • Les idées saveur ! Entourez vos gressins d’une lamelle fine de jambon de Parme. Servez-les avec un guacamole (même si ce n’est pas une recette italienne) !

L comme Limoncello

Le limoncello est une liqueur de citron qui se sert bien fraîche à l’apéritif, allongée ou pas avec de l’eau pétillante, du tonic ou du champagne, ou encore en fin de repas.

Le secret ? C’est la variété du citron qui fait la qualité de cet élixir. Ceux de Sorrente ou d’Amalfi sont très réputés et donnent des limoncello porteurs d’une IGP (Indication géographique protégée).

P comme Pancetta

Voilà une charcuterie à base de poitrine de porc, fumée ou nature, qui se déguste en tranches très fines avec du pain frais et un verre de vin rouge. Elle fait également partie des ingrédients indispensables de la sauce carbonara.

  • Des idées de recettes ? Polenta ou rissoto aux champignons et pancetta ; gratin pommes de terre et pancetta ; tarte chèvre et pancetta.

P comme Pasta

Oui, les pâtes sont un incontournable de la gastronomie italienne et il en existe de nombreuses variétés (penne, macaroni, spaghetti, farfalle, fusilli, cannelloni…), qui permettent d’innombrables recettes. Chaque région d’Italie a ses spécialités.

  • Le must ? Les pâtes fraîches cuites al dente, c’est-à-dire à la fois moelleuses et légèrement croquantes que l’on verse sur la sauce (et non le contraire), celle-ci mijotant dans une poêle.

P comme Parmigiano reggiano

Ce fromage à pâte pressée non cuite est le roi des fromages italiens. Avec sa saveur fruitée, un peu piquante, il accompagne idéalement les pâtes, le risotto, les salades, les sauces.

  • Le saviez-vous ? 550 litres de lait de vache sont nécessaires pour fabriquer une meule de parmesan d’environ 40 kg.

P comme Polenta

Voilà encore un produit qui sent bon l’Italie même si on le retrouve dans d’autres cuisines. La polenta est une farine ou une semoule de maïs que l’on fait cuire avec de l’eau ou du lait jusqu’à obtenir une purée plus ou moins crémeuse. Vous pouvez également la préparer en version épaisse et la faire ensuite frire à la poêle. Et « cerise sur le gâteau », ajoutez du parmigiano !

  • Le saviez-vous ? Le temps de cuisson habituel est assez long : 45 minutes. Pour contourner cette contrainte, optez pour de la polenta précuite.

R comme Riz arborio et Risotto

C’est le riz qu’il vous faut pour faire un risotto crémeux car il absorbe bien le liquide de cuisson, et donc ses saveurs, sans trop ramollir.

  • Les secrets de la réussite ? Restez tout prêt de votre risotto pendant sa cuisson pour ajouter progressivement le bouillon et mélanger régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois.

On aurait aussi envie de vous parler de l’huile d’olive, du panetone, des cantucci (biscuits aux amandes), des bruschetta (tartines de pains grillées frottées d’ail), et de tous les légumes que les Italiens utilisent dans leurs sublimes recettes. Mais… on vous laisse aller les goûter…

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À BOIRE AVEC MODÉRATION.

A l’occasion du salon de l’Italie, profitez d’offres exceptionnelles valables en magasin ou sur CasinoDrive.fr