10 spécialités de Noël à travers le monde

Que se passe-t-il sur les tables de Noël à l’étranger ? Qu’y mange-t-on ? Du foie gras, des huîtres, du boudin, des coquilles Saint-Jacques, de la dinde, une bûche comme en France ? Pour vous, on fait un petit tour du monde des spécialités…

ALLEMAGNE : une bûche bien différente de la nôtre

Le Christstollen, sorte de cake en forme allongé, est la bûche de Noël des Allemands. Fruits confits, fruits secs, zestes d’agrumes, amandes, rhum, cannelle, cardamome… sont convoqués pour la préparation de ce dessert, symbole de la fête.

ARGENTINE : un plat venu tout droit d’Italie

C’est le Vitel toné, plat originaire d’Italie et appelé là-bas « vitello tonnato », qui est la vedette de Noël dans les foyers argentins. Le principe de la recette ? Un accord terre-mer qui consiste à associer du veau, cuit dans un bouillon de légumes, servi froid avec une sauce au thon.

AUTRICHE : au bonheur des pâtisseries autrichiennes

Vin chaud, pain d’épices, biscuits à la cannelle ou à la vanille, en forme d’étoiles, de croissants ou de sapins, font partie intégrante du Noël autrichien. Le 24 au soir, le menu est relativement léger avec carpe à la bière, choux rouge, pommes de terre, petits biscuits de Noël et pain d’épices. Le déjeuner du 25 est plus consistant avec un chapon, ou une dinde, et un gâteau typiquement autrichien style bûche aux marrons, strudel aux pommes ou kouglof au pavot.

BRÉSIL : une multitude de plats à partager

C’est Noël au soleil, car c’est l’été au Brésil ! Les grandes familles en profitent pour se réunir autour de nombreux plats, dont certains rapportés par les Européens. Le principe ? Préparer un grand choix de mets à partager : dinde rôtie, farine de manioc aux fruits secs, soupe de crevettes, beignets à la morue, porc assaisonné d’ail, de thym et de citron, riz aux fruits secs et aux olives, pain perdu portugais, panettone.

ÉTATS-UNIS : sucré-salé avec le jambon à l’ananas

La dinde farcie ? C’est pour Thanksgiving, fin novembre ! Pour Noël, les Américains servent plutôt un jambon cuit à l’ananas et aux cerises à l’alcool, ou du bœuf avec une sauce aux canneberges (cranberries). Côté légumes, il y a de la citrouille, des patates douces, des carottes, des navets ou des pommes de terre.

Au dessert, c’est tarte ! À la citrouille, aux noix de Pécan, aux pommes. Sans oublier les Christmas cookies, petits gâteaux sablés ou au pain d’épices.

N’oublions pas la boisson de Noël préférée à cette période ? Le Egg Nog composé d’œuf, de cannelle, de muscade et de rhum (facultatif bien sûr !). Un lait de poule en somme !

FINLANDE : on sort les gratins

En Finlande, les gratins sont les stars. Il y en a 4 : l’un aux carottes épicées, l’autre aux pommes de terre à la crème, le 3e aux rutabagas et le 4e à la viande. Mais ce n’est pas tout, car l’abondance est de rigueur : on déguste aussi du saumon fumé ou gravlax, des harengs marinés, un jambon rôti.

Côté desserts, on se régale de porridge au riz, pain d’épices, fruits secs, salade de fruits, feuilletés, cookies aux épices et vin chaud.

GRANDE-BRETAGNE : une dinde, un pudding et puis c’est tout !

Les Anglais aussi ont leur dinde farcie à Noël ! Elle est servie avec des pommes de terre, des panais et des choux de Bruxelles rôtis, du chou rouge braisé mais, aussi, une sauce aux cranberries.

Vous avez encore faim ? Ça tombe bien : le Christmas Pudding arrive sur la table. Bourré de fruits secs, épices et amandes, il a cuit 8 heures au bain-marie et, surtout, il a été préparé environ 6 semaines avant Noël. Pendant ce temps, il a « maturé » (un peu comme un fromage) dans un endroit sec et frais, mais surtout pas au réfrigérateur !

GRÈCE : une avalanche de petits gâteaux

Là-bas aussi, la dinde farcie d’abricots, de noix, d’amandes et de fruits secs trône sur la table de Noël. Elle peut être remplacée, ou accompagnée, de cochon de lait rôti.

Le repas s’achève par la dégustation de plusieurs délicieux biscuits : les Kourabiedes à la fleur d’oranger et aux amandes, et nappés de sucre glace ; les Melomacarona à base de miel et de noix ; et le Christopsomo, un pain aux noix et à la cannelle.

ITALIE : on sert le panettone après... sept poissons

Pas de Noël sans panettone ! Cette grosse brioche aux agrumes et fruits confits, fourrée à la crème, nappée de chocolat ou de crème, est incontournable !

Mais auparavant, tout le monde déguste des poissons et, plus précisément, 7 plats à base de produits de la mer, de légumes et de pâtes. Quelques suggestions pour saliver ? Morue à la napolitaine, anguilles frites, calamars farcis, beignets de morue, pâtes aux brocolis et soupe de poisson, spaghettis aux anchois et chapelure. L’enjeu ? Laisser une petite place pour le panettone !

MEXIQUE : la dinde adopte le chocolat

Si la dinde est ici aussi la star, elle est apprêtée de façon différente. Au Mexique, elle est cuisinée avec du chocolat ! Avec elle, on sert aussi : une soupe à base de poulet ou de porc assaisonnée à l’ail et au chili (le pozole) ; de la morue séchée servie avec des câpres, des olives, des tomates et des pommes de terre (le bacalao) ; des papillotes à base de farine de maïs, de viande et/ou de légumes, emballées dans des feuilles de bananiers et cuites à la vapeur (les tamales).

Vous aviez envie de voyager à Noël ? Alors lancez-vous dans un réveillon d’ailleurs !