10 astuces pour cultiver le bonheur

Et si le bonheur se cultivait ? A l’occasion de la journée mondiale du bonheur, le 20 mars, accumulez les petits gestes qui font du bien. Des détails qui ne coûtent rien, ou presque, faciles à mettre en pratique et accessibles à tous… mais embellissent efficacement le quotidien !

1. Faire un câlin

On n’a pas trouvé plus simple pour recevoir et diffuser du bonheur. Cinq à dix minutes de contact humain chaque jour stimulent la production d’hormones du bonheur et aident à lutter contre le stress, la déprime, les maladies ou la solitude. Les câlins sont même au cœur d’une véritable thérapie dédiée, la câlinothérapie.

2. Sourire et rire

Tout comme les câlins, le sourire et le rire sont des armes redoutables. Un simple sourire enclenche un état d’esprit positif, alors que le rire a des vertus thérapeutiques reconnues. Souriez aux commerçants, aux voisins, aux collègues ou au ciel, le remède est gratuit et irrésistiblement efficace.

3. Craquer pour une gourmandise

Surveiller son alimentation, d’accord, mais pas au prix de journées sans plaisir. Craquer pour un petit plaisir de temps en temps est un atout pour le moral, en particulier si le petit plaisir est riche en cacao, l’aliment qui rend heureux !

4. Faire un compliment

Un compliment ne coûte rien et ne génère que du positif. Prendre le temps d’offrir un petit mot aimable reconnecte aux autres, leur fait plaisir et nous fait plaisir par ricochet. Un cercle vertueux facile à mettre en place, avec la famille, les amis, les collègues… ou soi-même. 

5. Dormir

Difficile d’être épanoui avec une dette de sommeil, une fatigue chronique ou des nuits agitées. Prendre soin de son bonheur et de soi, c’est aussi prendre soin de son sommeil : abandonnez les écrans avant le coucher, offrez-vous des nuits de huit heures en moyenne et complétez avec des siestes si besoin. Votre cerveau en a besoin pour se sentir bien !

6. Souffler

Cultiver le bonheur, c’est aussi prendre le temps de le remarquer. Accordez-vous des pauses dans des journées trop remplies, quelques minutes pour tout lâcher, regarder au loin, ne penser à rien… si possible au soleil ou dans un endroit qui vous apaise

7. Respirer

Tant qu’à faire une pause, profitez-en pour respirer vraiment. Le souffle est au cœur de plusieurs techniques de relaxation comme la cohérence cardiaque ou la méditation, reconnues pour leurs effets sur le moral. Inspirez profondément, expirez lentement, concentrez-vous sur votre respiration, vous vivez l’instant présent.

8. Se promener

Encore mieux ? Soufflez et respirez en plein air ! Les bienfaits d’une promenade sous le soleil ou entre les arbres ne sont plus à prouver : le cerveau s’oxygène, le mental s’apaise et le positif prend le dessus. Pour les sportifs·ves, dépensez-vous en courant ou dans un court de sport, l’effet n’en sera que décuplé.

9. Noter ses souvenirs

Puisque le cerveau a tendance à se focaliser sur le négatif, pourquoi ne pas constituer un petit carnet de positif ? Notez chaque jour ou chaque semaine quelques mots ou quelques lignes de jolis souvenirs. A la première baisse de moral, replongez-y !

10. Partager

L’être humain est un animal social. Passez une soirée en famille, appelez des amis, échangez par voie numérique. Des discussions profondes aux nouvelles superficielles, le simple fait de partager un instant avec un entourage positif et constructif est une arme de bonheur massif…